P.A. BISSON Photos by P.A. BISSON
P.A. BISSON
P.A. BISSON
P.A. BISSON
P.A. BISSON
P.A. BISSON
P.A. BISSON

- Alpes - - Les cols secrets du Viso

à partir de 595€

durée 7 jours

niveau : soutenu

Soutenu Vous pratiquez chaque semaine une activité sportive qui développe l'endurance
Effort : 6 à 7 h de marche par jour.
Si vous êtes en montagne : dénivelés d'environ 1 000 m par jour, et possibilité d'être à 4 000 m d'altitude

Voyage :Accompagné

Style :Voyage Trek et randonnée

Orienté vers :Plus de Grands Espaces et Vie Sauvage

Activités :Randonnée

Temps d'activités :6 jours de marche

demandez à être rappelé Réserver un départ

Code voyage : FQUES

ajouter à ma sélection
et comparer

Détails de votre voyage "Les cols secrets du Viso"

Face au mont Viso, cet itinéraire majeur peut être considéré comme le plus beau trek alpin des Alpes du Sud. Une succession de cols, de crêtes et de sommets à plus de 3000 m que l'on chevauche entre France et Italie et où se succèdent des panoramas plus somptueux les uns que les autres. Depuis Saint Véran, jusqu'à Abriès ce sont pas moins de 10 cols et 4 sommets qui seront gravis, dont deux à plus de 3000 mètres d'altitude. Toutefois nos guides ont pris soin de créer les étapes de façon à ce qu'elles n'excèdent pas 6 heures de marche dans la journée. Un grand trek qui reste donc malgré tout accessible aux marcheurs n'ayant pas un entraînement " olympique " mais qui souhaitent vivre une belle aventure au coeur de montagnes encore totalement préservées.

L'itinéraire commence à Saint Véran pour se terminer à Abriès après 6 jours de marche à travers les vallées italiennes et françaises, le sentier suit souvent la crête frontalière et franchit cols et sommets qui offrent des panoramas exceptionnels sur les hauts sommets du Queyras, notamment le célèbre mont Viso dont on est tout prêt, mais également les sommets des Ecrins et plus au sud de l'Argentera.… Chaque soir les hébergements se font dans des refuges de montagne chaleureux et accueillants.

Précisions sur le niveau soutenu

Pour bons marcheurs, pratiquant déjà la randonnée, avec bonne condition physique. Etapes de 6h en moyenne, sur sentier tracé et entretenu en montagne, avec plusieurs passages sur éboulis, avec parfois des passages sur des chaos, mais en règle générale aucune technique ni difficulté sur le circuit.

  • Groupe
    4 à 12 participants
  • Déplacement
    Pedestre
  • Portage
    vos affaires pour 6 jours
  • Hébergement
    gîtes et refuges
  • Encadrement
    guide accompagnateur huwans
  • Infos RDV
    en fin d'après midi au gîte à Saint Véran.
  • Dispersion
    à 17h00 à Abriès.

Accueil à Saint Véran

Rendez-vous en fin de journée à Saint Véran, le plus haut village des Alpes, à 2040 mètres d'altitude, où nous attend le guide qui nous accompagnera toute la semaine. Présentation du séjour et vérification des sacs pour le lendemain. Dîner et nuit en gîte.

De Saint-Véran à Chianale par le Col de la Noire (2 955 m) et le col du Longet (2 660 m).

Une première étape qui met immédiatement dans l'ambiance exceptionnelle de cet itinéraire.
Départ de Saint Véran par la navette jusqu'à la Chapelle de Clausis (2 400 m), puis montée tranquille jusqu'au lac de la Blanche (2 500 m) avant d'obliquer plein sud vers le col de la Noire (2 955 m), au pied de la Tête des Toillies et son impressionnante paroi rocheuse. Premier coup d'oeil sur le mont Viso (3 841 m) qui sera notre repaire visuel essentiel tout au long de cette haute route grandiose. La descente vers le vallon du Longet nous offre une rapide incursion en Haute Ubaye. Près du col du Longet, une accueillante prairie parsemée de petits lacs sera idéale pour une halte bien méritée. Il ne reste plus qu'à descendre côté italien vers le pittoresque village piémontais de Chianale à 1 800 m. Dîner et nuit au gîte de Pra Mourel.

De Chianale au refuge du Viso par le col de Soustres (2 929 m) et la Punta de la Losetta (3 052 m)

Au départ de Chianale nous rejoignons le vallon de Soustra avec ses alpages isolés où les vaches blanches piémontaises passent tout l'été. La frontière française est sur notre gauche, le long d'une crête qui culmine à plus de 3000 mètres sur plusieurs kilomètres. Le lieu est farouche mais plein de charme et la montée est progressive. Nous repassons en France par le col de Sousters (2 929 m) et nous gravissons sommet facile qui le domine, la Punta de la Losetta à 3 052 m. C'est le premier passage à 3000 de notre parcours. La vue sur le mont Viso est exceptionnelle, on ne peut pas être plus prêt ! Ces crêtes sauvages sont un repaire apprécié des bouquetins que nous aurons certainement la chance d'apercevoir.… Nous descendons côté français vers la source du Guil au lac Lestio. Un peu plus loin le refuge du Viso (2 460 m) nous accueillera pour la nuit dans une ambiance très chaleureuse de refuge de montagne.
Dîner et nuit au refuge du Viso.

Du Refuge du Viso au Refuge Jervis par le col Sellière (2834m).

Nous repartons pour l'Italie, nous sommes proche du col de la Traversette dont la partie sommitale est creusée par un tunnel. Celui-ci a été réalisé au Moyen Age pour faciliter le passage du sel entre ces vallées. Il faut savoir qu'à cette époque les habitants circulaient beaucoup d'un versant à l'autre malgré la rudesse des reliefs. Les chemins étaient alors souvent mieux tracés qu'aujourd'hui... Le côté italien est très minéral et prend parfois des allures un peu désertiques, très dépaysantes. C'est ici que le Pô prend sa source. Une montée raide mais rapide nous permet de rejoindre le Col sellière à 2834 m. La vallée verdoyante du Val Pellice s'ouvre à nous avec ses lacs, comme autant d'appels à une pose prolongée au soleil... Le refuge Jervis (1 732 m) est tout prêt et le fumet des pastas du soir achève une mise en appétit déjà bien amorcée par cette magnifique étape d'altitude. Dîner et nuit au refuge de Jervis.

Du Refuge Jervis au Refuge Lago Verde par le Col du Bouchet (2 626 m) et le Col de Valpréveyre (2 737 m).

Pas besoin de réveil au refuge Jervis, les vaches partant pour les alpages sont bien suffisantes pour réveiller les randonneurs à l'aube d'une étape qui nous conduit sur la crête frontalière entre France et Italie. Le départ se fait par une très belle forêt de mélèzes peuplée de chevreuils et de chamois puis par un sentier en balcon qui conduit aux granges de Crosenna. Nous remontons un torrent tumultueux pour rejoindre la frontière par le col du Bouchet (2 626 m). Le passage en France est rapide puisque après avoir longé les bases du Bric Bouchet nous rejoignons le col de Valpréveyre (2 737 m). Le refuge de Lago Verde est à nos pieds, juste à côté d'un petit lac. Le lieu est paradisiaque. La descente, un peu raide, nécessite une bonne attention. Le guide est là pour apporter un maximum de sécurité. Dîner et nuit au refuge du Lago Verde. Après le repas, la clarté du ciel sans pollution lumineuse nous permet d’observer les étoiles comme vous ne les avez jamais vues.

Du Refuge Lago Verde au Roux d'Abriès par le Col Saint Martin (2 721 m), les Crêtes de Reychasse et de Gardiole (2 680 m).

La matinée est tranquille jusqu'au col St. Martin, nous quittons alors l'Italie par les Crêtes de Reychasse et de Gardiole (2 680 m). Ces crêtes forment un balcon exceptionnel entre deux vallées ceinturées de hauts sommets. Le panorama est l'un des plus beaux du Queyras et le lieu est également apprécié des chamois qu'il n'est pas rare de croiser sur ces crêtes rocailleuses. Il est fréquent d’observer les chamois et les jeunes de l’année juste sous la crête. Un peu plus loin le dortoir des vautours fauves. A savourer sans modération !... La descente s'effectue par un sous-bois habité de chevreuils alors que le sifflement des marmottes annonce déjà l'arrivée à Pré Roubaud. Ce hameau est abandonné et seule la chapelle semble s'être accrochée à sa terre natale. Un lieu rare qui aspire à la contemplation… Encore quelques minutes et nous arrivons au Roux d'Abries (1 750 m) terme de cette étape. Dîner et nuit en gîte au Roux d'Abries. Lieu parfois inaccessible de part sa localisation.

Du Roux d'Abriès à Abriès par le Col des Thures (2 797 m), Col de Razis (2 921 m), descente par le pic de Malrif (2 906 m).

C'est une magnifique ascension qui nous attend à travers le Val Fouranne, jusqu'au col des Thures (2 797 m). Pour rejoindre le col de Razis, nous empruntons un magnifique passage en crête, entre France et Italie, surplombant le lac de Racis. Cet univers minéral est ponctué par les couleurs vives des quelques végétaux parvenant à survivre à près de 3 000 m d'altitude. Par une longue traversée à flanc du Grand Glaiza (3 293 m) nous rejoignons le col puis le pic du Malrif (2 906 m). La vue est spectaculaire et nous pourrons savourer longuement ce dernier grand panorama sur les crêtes sauvages du Queyras. Il faudra malgré tout prendre le chemin de la vallée, et profiter au maximum de cette descente remarquable vers le lac du Grand Laus puis le long du torrent de Malrif qui serpente au coeur d'un paysage sculpté par les glaciers.
Nous arrivons à Abries dans l'après-midi, au terme d'un périple exceptionnel à travers les crêtes et les cols du Queyras. Un itinéraire grandiose dont la variété et la richesse des univers traversés en font certainement le plus beau trek alpin des Alpes du Sud. Fin du séjour vers 17 heures à Abriès.

Cet itinéraire est fourni à titre indicatif : suivant les conditions météorologiques et opérationnelles, votre guide accompagnateur peut en effet modifier cet itinéraire, pour votre sécurité et celle du groupe.

Réserver un départ >
télécharger la fiche technique de la Version à partir du 01/01/15
Dates Prix TTC* Départ assuré

du 19/07/15

au 25/07/15

595€595€ HT dès 4 inscrits Réservez

du 26/07/15

au 01/08/15

595€595€ HT dès 4 inscrits Réservez

du 02/08/15

au 08/08/15

595€595€ HT dès 4 inscrits Réservez

du 09/08/15

au 15/08/15

595€595€ HT dès 4 inscrits Réservez

du 30/08/15

au 05/09/15

595€595€ HT dès 4 inscrits Réservez

*

le prix comprend

  • L'hébergement en gîtes et en refuges.
  • L'ensemble des demi-pensions et piques-niques.
  • L'encadrement par un accompagnateur en montagne.
  • Le transfert à Saint Véran le dernier jour (jour 7).

le prix ne comprend pas

  • Les transferts jusqu'au point de RDV
  • Les frais de dossier.
  • Départ possible à partir de 4 participants avec un supplément petit groupe (nous consulter).

à payer sur place

  • Les boissons.
  • Les dépenses personnelles.
  • Les pourboires à l'équipe d'encadrement sur place (à votre discrétion).

assurances

    - L'assurance voyage : Assurance annulation (2.7% du prix du voyage), ou Assurance Multirisque (4% du prix du voyage).
    Nous vous recommandons notre Assurance Multirisque spécialement étudiée pour nos voyages et les activités qui y sont pratiquées.

Vous avez consulté ces voyages

tour_viso_2007.JPG

- Alpes -

Les cols secrets du Viso

On vous rappelle

Laissez nous votre numéro
et un conseiller vous rappellera.

Faites vous rappeler

pour prolonger l'expérience, inscrivez-vous à nos newsletters

  • Fédération Française de Randonnée
  • Quechua
  • Geophyle